Archives : Congrès 2010

congres

Le 6 et 7 novembre 2010, Salle des variétés, 1, Bd Albert 1er, MC 98000 MONACO

Les Entretiens Internationaux de Monaco ont été créés il y a plus de 25 ans. Leur thématique originale a toujours été axée sur les médecines non conventionnelles afin de démontrer leur efficacité et d’obtenir leur validation.

Les médecines complémentaires intéressent une part de plus en plus importantes de la population mondiale. Les Entretiens Internationaux de Monaco ont réussi à créer un espace international de liberté de pensée et de dialogue, unique au monde, dédié à ces médecines et détaché de toute contrainte ou effet de mode. La participation active de tous les congressistes est souhaitée et chaque présentation est suivie d’un temps de questionnement. La table ronde finale permettra à tous de s’exprimer.

Ces médecines que nous défendons restent aujourd’hui encore trop exclues de l’arsenal thérapeutique . Or il n’y a qu’une physiologie. La médecine qui est, avant tout, un « art de guérir» devrait être unifiée et s’ouvrir aux différentes approches avec leurs méthodes de diagnostique et leurs thérapeutiques spécifiques. Tout cela dans l’intérêt des malades ! Cette validation que nous défendons doit bien entendu s’appuyer sur les travaux récents les plus rigoureux pour permettre un dialogue entre les communautés scientifiques et médicales.

C'est dans cet esprit que nous allons présenter cette année des travaux scientifiques qui vont mettre en évidence la cohérence des médecines non conventionnelles et les liens qui sont apparus entre elles mais aussi avec la médecine conventionnelle.
De ce fait les Entretiens Internationaux de Monaco ont su convaincre des médecins et scientifiques de renommée internationale à participer à notre congrès comme par exemple le professeur Luc Montagnier, prix Nobel de Médecine ou le professeur Henri Atlan, membre honoraire du comité consultatif d’éthique médicale.

En clinique, l'on voit se développer la collaboration entre thérapeutes d’horizons différents.
Des homĂ©opathes commencent Ă  ĂŞtre acceptĂ©s en milieu hospitalier pour participer au traitement de pathologies lourdes.   Certains d’entre eux seront prĂ©sents Ă  Monaco.
Il est étonnant de voir comment les différents travaux de recherche concernant la phytothérapie convergent vers une meilleure compréhension des mécanismes d’action des végétaux. Les observations cliniques chez l’homme et l’animal viennent confirmer les expérimentations scientifiques en recherche fondamentale. La médecine par les plantes est en pleine évolution aussi bien dans nos approches occidentales qu’en médecine traditionnelle chinoise. On y voit se développer une harmonieuse cohérence.
Il convient d’ailleurs de mieux appréhender la médecine traditionnelle chinoise dans son ensemble, d’approuver la rigueur et le dynamisme des recherches actuelles la concernant. Nous sommes loin d’une médecine ancestrale figée, choisie par des centaines de millions de personnes pour son moindre coût…
Ici comme ailleurs des « ponts » apparaissent permettant la mise en place d’une nouvelle médecine globale, cohérente et pluridisciplinaire.
L’ostéopathie se développe considérablement depuis quelques années. Cette discipline doit aussi mériter notre attention.

En recherche expérimentale et clinique, la modernité des protocoles expérimentaux, la prise en compte de l’effet placebo et la répétabilité des résultats caractérisent un certain nombre de travaux publiés récemment. Ces articles répondent aux critères les plus modernes de sélection. Or ces publications ne parviennent cependant pas à un degré de notoriété pourtant justifié, dans l’ensemble des communautés scientifiques et médicales. Ce désintérêt ou ce rejet d’office empêche tout dialogue et critique objective.
C’est le rôle des Entretiens que de contribuer à mieux les faire connaître et accepter en diffusant des informations objectives, impartiales et argumentées.

Mais il faut aller plus loin et analyser les raisons des difficultés de communication et d’information rencontrées.
Il n’y a pas de polémique à créer ou à entretenir. Il faut comprendre les réserves justifiées des uns et des autres, débattre et proposer une stratégie de communication. La table ronde finale est organisée pour cela.
Un dialogue est aujourd’hui - plus que cela ne l’a jamais été – possible et surtout nécessaire. C’est le défi relevé par les Entretiens Internationaux de Monaco que d’y contribuer.

N’oublions pas qu’à coté de cette approche rigoureuse que nous présenterons, la pseudo science et la para science s’installent plus solidement encore que par le passé semant la confusion et facilitant la construction de fausses certitudes.
Hélas le public n’a pas toujours la méfiance nécessaire et les informations utiles devant des affirmations plus ou moins péremptoires, faisant souvent appel à une dose variable de crédulité et de recours au « merveilleux ». Tout cela par contre est trop bien diffusé dans les média, dans des conférences et des livres…
Plus que jamais, tous les professionnels de santé, médecins, vétérinaires, pharmaciens, infirmières, kinésithérapeutes, …, ont besoin d’informations fondées que nous allons leur apporter. De plus la participation active de tous les congressistes sera une source d’enrichissement mutuel.
Toute l’équipe des Entretiens se fera une joie de vous rencontrer à Monaco lors du prochain congrès.


HOMÉOPATHIE

Nocivité des téléphones portables,...

Télécharger l'oeuvre scientifique de Madeleine Bastide - Professeur des Universités

Articles choisis

GIRI, due to its nternational structure, organizes workshops yearly throughout the world. The aim of the GIRI is to bring together pharmacologists, biologists, physicians, chemists, physicists and other professionals to communicate, exchange experiences and develop joint research projects; the distinctive feature of the research activities of the group is the study of ultra low dose substances or high dilutions, homeopathy included. Although the mechanism of action of the very diluted solutions of active principles on biological systems is an important concern of the GIRI, the major interest of the Group is directed towards the advancement and understanding of high dilution effects. More than one hundred persons are GIRI members, coming from 20 different countries.

The GIRI was created in Monaco in 1985, sharing the same values as the Monaco Talks, by HSH Princess Antoinette de Monaco, Prof. Madeleine Bastide and Dr René-Philippe Halm.